Beauvais – Nice (CDF) (8 janvier 2005)

Vu la distance et l’affiche peut attrayante, je pars donc en solitaire depuis Caen. A Paris, je retrouve deux ARN avec qui je prends le train jusqu’à la belle ville de Beauvais. Arrivé là bas, on passe se restaurer au McDo, faut dire à Beauvais y a pas grand chose. On visite la ville puis on se rend au stade à pied. Le trajet est long mais passe comme de l’amaretto.

Arrivé au stade, on constate que le contingent de CRS est relativement élevé, pourtant vu l’affiche. Le stade est assez « rustique » : pas de tibunes derrière les cages. On est placé en latérale. Entre 30 et 40 niçois mais principalement des expatriés. L’ambiance est bonne, les chants tenus. Sur le terrain, Nice domine, on marque même. Quelques montées au grillage qui nous vaudront une petite altercation avec les forces de l’ordre.

Ce match permettra à tous les supporters présents de voir le seul but de notre grand attaquant lituanien Jankauskas (à ne pas confondre avec l’acteur de film porno JenculAulas (eh oh ça va, vous aussi vous sortez des blagues encore plus merdique)).

Finalement Nice se qualifie et on peut enfin partir de ce petit patelin. Je reprend le train direction Paname où je passe la nuit. Retour sur Caen le lendemain.

Côté Beauvais, belle voile des Red North. Sinon, beaucoup de mastres arborant des maillots marseillaise ou parisiens.

J’ai vu marqué Jankauskas

Laisser un commentaire